ACIDD ACIDD
Flux RSS Acidd

Douzième Université d'été de la communication pour le développement durable

Douzième Université d'été de la communication pour le développement durable C'est le moment de vous inscrire à la 12e Université d'été de la communication pour le développement durable qui aura lieu cette année les 11 et 12 septembre à Bordeaux.

Le thème transversal retenu est "nouveaux mythes, nouveaux imaginaires". Comment parler de développement durable ou de lutte contre les changements climatiques sans se réconcilier avec la notion de progrès, sans croire aux possibles ?

L'agenda positif porté par les collectivités territoriales, les entreprises, l'État, les associations a besoin d'un nouvel imaginaire. Son succès repose aussi sur la capacité que nous aurons à collaborer, dans une démarche convergente entre les acteurs de la société, des territoires et de l'économie.
Après une séance plénière avec la participation de Marie-Hélène Aubert, d'Alain Juppé, de Jean Peyrlevade, de Stéphane Rozès, d'Éric Brac de la Perrière… nous aurons un temps de coproduction avec les 250 participants, puis des ateliers, la présentation de réalisations exemplaires, des rencontres…
Pour notre "rencontre avec", nous avons invité Brice Lalonde. Ancien ministre, ancien ambassadeur, il travaille depuis quelques années aux Nations-Unies, il a été ainsi le secrétaire exécutif de la préparation du Sommet de la terre Rio+20. Il est maintenant très impliqué dans la conférence mondiale pour le Climat Paris 2015, au sein du Global Compact international.
Vous pourrez aussi échanger avec les membres de l'ACIDD'LAb (Mathieu Baudin, Julie Chabaud, Carine Dartiguepeyrou, Cynthia Fleury, Francis Jutand, Bettina Laville, Thierry Libaert…).

Attention, le nombre de places est limité. Ne tardez pas à vous inscrire et à réserver vos hébergements.
https://acidd.wufoo.eu/forms/universita-data-inscriptions-2014/


Alleger le web : l'Internet qui respire

ACIDD vient de remettre aux services du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur une étude et des propositions visant à réduire les consommations énergétiques liées aux usages de l'Internet.
Plus familièrement désignés « alléger le web », ces travaux ont vocation à faire prendre conscience que les gestes les plus simples liés à l'utilisation d'Internet ont eux aussi un impact environnemental qui va en s'accroissant avec les nouveaux usages comme la consultation en ligne, la vidéo, les transferts de fichiers volumineux, etc.
Après un tour d'horizon des études qui se multiplient sur ce sujet, le rapport énonce des recommandations qui s'adressent au grand public et plus particulièrement aux différents partenaires de la Région : associations, groupements professionnels, collectivités, établissements d'enseignement, etc pour que chacun à son niveau contribue à "alléger le web".